Catégories
Pensées critiques

La folie : chimie naturelle ou poétique industrielle

De la folie je ne retiens que le noir, profond, éclatant, noir comme l’or du charbon que l’on extrait des mines. De la joie je retiens les pétales flétris déjà par le temps, de la couleur de la chair qu’on expose au soleil, d’une chair interne, à vif. La joie qui pique, à peine reconnaissable, […]